BIKFAYA

BIKFAYA est un archétype d’un village libanais , en coeur et en forme. Elle apparaît aux yeux de son spectateur comme si un seul architecte l’a dessiné depuis des siècles , alors les générations ultérieures continuent l’exécution de cette planification mais le plan en réalité , est le goût exhaustive qui apparait dans le style de l’architecture à Bikfaya.

Bikfaya : c’est un nom  composé ( Beit Kefaya) très ancien , de langue syriaque.

Mais le sens du mot est : la maison en pierre ou la maison rocheuse.

La fête des fleurs à Bikfaya

Maurice Gemayel l’a planifiée pour débuter une exposition régionale  d’une semaine qui se termine comme le festival de Nice et le 14 juillet en France. Et par cette fête il a visé d’attirer 00afin de devenir le noyau des coopératives agricoles.

Et pour réaliser ce premier projet, Maurice Gemayel a recruté a peu près 500 hommes pour préparer l’exposition, il les a nommés la «Jeunesse Pourpré»par rapport aux  costumes qu’ils portaient,  après avoir installé les arcs de triomphe, après la préparation du lieu, la collecte des fruits, et la préparation des endroits à coucher pour les visiteurs, tout en collectant  les couvertures et les matelas  des maisons de Bikfaya et de l’entourage, et en ouvrant les écoles et les églises pour la même raison. Il a inauguré l’exposition en 1934 et  le nombres des spectateurs  étaient 22 milles.

Bikfaya a  un grand  mérite  sur toutes les régions libanaises , car suite à la réussite de l’agriculture de pommes , le reste des régions a commencé à planter  les pommiers , c’est pourquoi le Liban s’est transformé aujourd’hui en un grand verger de pommiers.

Il faut raconter même d’une manière très précise les activités de la semaine de la fête des fleurs :

   §          L’inauguration de la semaine sportive dans laquelle participaient des organismes sportifs importants

   §          L’élection de 3 reines : la reine des fleurs, la reine de fruits et la reine  du sport et cela pour estimer la beauté qui est considérée comme une grâce du ciel offerte par Dieu pour ses serviteurs, Aussi il accorde à certains l’estimation de cette grâce.

   §          Des marches avec les flambeaux pour  arriver jusqu’au Delb.

   §          Le Kermesse qui aura lieu dans la municipalité de Bikfaya .

   §          Au dernier jour et au plus important, il ya avait un show des véhicules décorés par  des milliers et des milliers des fleurs provenant de la  Bekaa.

                           

Les habitants avaient le grand mérite pour la réussite de ce festival  parce qu’ils ont coopéré et ont  travaillé jour et nuit pour achever ce beau travail créatif.

Et c’est ainsi que la fête de fleurs a été classée parmi  les festivals internationals  puisqu’elle a réuni autour d’ un demi million de spectateurs à l’année.

 On espère de nos responsables  fidèles qui gèrent ce village et par l’ardeur les villageois de Bikfaya, de travailler pour le retour de ce festival à notre village pour que la joie revienne à cette agréable  région , et que les haines flamboyantes dans les coeurs des habitants à cause de cette guerre dégoûtante au Liban disparaissent, et qu’ils se réunissent et coopèrent pour attirer de nouveau l’attention sur notre village bien aimé..

Préparé par :Elsa Sayah

Christine Bou Doumit

Rima Zeinaty

Rita Hajj

Rabih Gemayel

Monique Gebrane